Les espaliers de neige suivi de Alpages

Soudain la fin d'été et la froidure de l'air bousculent nos enjambées et nos pensées Mais les pavés des places s'enveloppent de vent les paroles s'enrichissent sous l'oseraie paisible