Beaucoup de savoir, peu de partage. Beaucoup d'ignorance, pas d'écoute Le je peut être situé sous la plante de tes pieds, se confondre ave l'empreinte de tes pas. Fais la différence, pas la comparaison La vie, c'est essayer Celui qui soutient n'est pas soutenu

L'aiguillon existentiel - que faisons-nous de nos vies et donc dans nos vies?- reprend du service avec Minimes. Un art de la formule, dont notre époque se prive à tort, s'y manifeste et s'y déploie. On est en droit de songer à Montaigne. Mais un Montaigne débarrassé du maquis des références.

Martin Melkonian fluidifie ce qui, à cause de l'hypertrophie des facultés raisonnantes et dominatrices, est en train de se fossiliser. Il amorce une pensée s'inspirant autant du bord des grèves que de la rue. Une pensée en action. Elle avance au rythme où, de livre en livre, depuis maintenant trente ans, Martin Melkonian lui-même "avance".

Minimes est un livre de maximes qui portent à la réflexion et devrait accompagner chacun dans son chemin de vie